Mon Panier

Le spécialiste Français des arbres fruitiers.

groseilliers en pot

Groseillier en pot

Le groseillier se cultive parfaitement bien en pot, en terrasse, sur un balcon ou au jardin. Cependant, pendant le premier été, le petit fruitier aura besoin d’un arrosage régulier jusqu’à ce que ses racines s’établissent bien. Vous pouvez le laisser dans le pot pendant de nombreuses années, à moins que vous vouliez le replanter en pleine terre. Si vous souhaitez cultiver votre groseillier en pot de manière permanente, il faudra prévoir un contenant plus grand.

Quand planter vos groseilliers en pot ?

Le période idéal pour mettre en terre le groseillier est l’automne. À cette saison le climat est tempéré, le sol est humide et chaud donc propice à l’enracinement. En plantation en pot au printemps est également possible. Le seul point négatif à une plantation au printemps sera la diminution de la production de fruits la première année.

Taille du pot

Tout les groseilliers ont généralement un enracinement superficiel. Un pot de 50 cm de profondeur est donc suffisant. Cependant, la largeur est plus importante et devrait être d’environ 60 cm. Plus le pot est grand, moins vous aurez besoin d’arroser la plante. En outre, les grands pots sont plus difficiles à déplacer dans le jardin.

Les meilleures variétés

groseilles rouges

Il n’y a qu’une petite différence dans le goût entre la plupart des variétés de groseilles, mais lorsqu’il s’agit de produire des fruits, en ce qui concerne la quantité et la taille du buisson, la différence est considérable. 

Entretien du groseillier en contenant

Les groseilles sont en effet une plante facile à cultiver et ne nécessitent que très peu d’entretien. La taille des plantes lors de leur culture en pot doit se faire selon certaines règles de base. En taillant la partie supérieur de la plante, on allège la charge de travail des racines, ce qui est très important pour les plantes cultivées dans de petits pots. En effet, en réduisant la taille des branches hautes, la sève n’aura pas besoin de monter en hauteur. Elle se concentrera sur les branches plus proches du pied et sur la production de fruit.

La taille doit être effectuée une fois par an, entre décembre ou début mars, car la plante est en dormance pendant cette période. Une taille correcte peut aider à produire beaucoup de fruits. Il est préférable de ne pas tailler avant que la plante ait 3 ans ou plus. Si vous taillez prématurément votre groseillier en pot, vous risquez de tailler du bois productif.

Après 3 ans et tous les ans par la suite, taillez toutes les tiges qui ont plus de 3 ans au niveau du sol. Sur un groseillier normal bien établi, il y aura une ou deux branches principales plus âgées.

Ne taillez pas les branches de la première année. Vous devez tailler les pousses latérales des tiges de deux ans jusqu’à deux bourgeons du bois principal ; ainsi, la nouvelle croissance de l’année suivante sera encouragée et produira des fruits encore l’année suivante.

Si une tige s’est affaissée, touche ou est sur le point de toucher le sol, il faut la raccourcir ou la tailler complètement. Enfin, vérifiez à nouveau la plante de tous les côtés et supprimez les tiges faibles ou endommagées pour améliorer la santé du groseillier.

Qu’en est-il des groseilliers à maquereau en pot ?

Les groseilliers se distingue des groseilliers à maquereaux par la forme et le goût de ses fruits. Il y’a cependant aucune différence de culture entre les deux espèces. Un groseillier à maquereau se cultive aussi bien en pot qu’un groseillier classique.

Nos conseils pour la culture en pot

Que vous cultiviez un cassissier ou un groseillier en pot, vous devez garder certaines choses à l’esprit. Voici nos meilleurs conseils :

Soins saisonniers

Gardez le sol du pot exempt de mauvaises herbes. Le désherbage manuel et le paillage sont préférables au binage car les racines des groseilles sont peu profondes et risquent de s’abîmer facilement. Le paillage sert également à nourrir régulièrement le groseillier avec une fine couche de matière organique qui lui fournira tous les nutriments nécessaires. Étendez le paillis au-dessus de la couche supérieure du sol, une fois en mars et une autre fois en octobre.

Le sol pour les groseilliers en contenant

Les groseilles poussent bien sur différents types de sol, à l’exception des sols excessivement acides ou calcaire. Le pH idéal du sol pour les groseilles doit se situer entre 6,5 et 6,8. Il ne faut pas oublier que les sols salins ou mal drainés sont mauvais pour les groseilliers. Par conséquent, faites en sorte que le sol du pot contienne une quantité suffisante de matières organiques pour maintenir le pH autour de 6,5 et, si nécessaire, ajoutez un peu de sable pour faciliter le drainage – le sol doit être humide et bien aéré, pas mouillé. Vous pouvez également utiliser un terreau spécial pour arbre fruitier ou universel.

Maladies

Les groseilliers en pot sont sujets aux maladies suivantes :

Oïdium :

Il s’agit d’une maladie fongique qui crée une patine poudreuse sur les feuilles. Les feuilles sont tordues, la floraison s’arrête et les bourgeons sont déformés. Naturellement, la plante s’affaiblit et finit par mourir. Si vous voulez préserver votre plante de cette maladie, pulvérisez-la avec un fongicide et évitez les arrosages aériens. Chaque hiver et au début du printemps, un traitement peut être administré à la plante. Soyez prudent et arrêtez la propagation de la maladie en coupant et en éliminant les parties atteintes.

Anthracnose du groseillier :

L’anthracnose du groseillier apparaît souvent en climat chaud et sec sous forme de taches brunes sur les feuilles. Ces taches se propagent rapidement pour affecter toute la plante, entraînant la chute des feuilles et la mort de la plante. Dès que vous le remarquez, vous devez appliquer un fongicide adapté.

La rouille de la groseille :

Champignon apparaissant en été, la rouille de la groseille est une maladie de la groseille qui se manifeste par des taches jaunes qui prennent ensuite une couleur orange rougeâtre. Ces taches sont les spores du champignon. Cette maladie affaiblit la plante et ses feuilles. Il faut donc appliquer un bon fongicide dès l’apparition de la maladie.

Ravageurs

Vous devez également préserver vos groseilles des ravageurs. Les parasites les plus courants sont les araignées rouges, les coléoptères, les chenilles, les pucerons et surtout les oiseaux. En recouvrant le pot d’un filet de protection, vous pouvez éloigner les oiseaux des fruits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en France Métropolitaine

Effectuée en 48h à 72h.

Fraicheur des Fruitiers

Nous garantissons la fraicheur de nos fruitiers à la récéption.

Fruitiers 100% Français

Tous nos fruitiers sont cultivés avec passion en France.

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa