6 résultats affichés

Culture de la myrtille

La myrtille est un arbuste fruitier ordinaire d’Amérique du nord. Son origine lui confère une très grande rusticité au froid. La plupart des variétés résistent à -15°C, d’autres jusqu’à -30°C. Le myrtillier ne demande que très peu d’entretient. L’apparition des premières petites grappes vertes surviennent au mois de mai. Vous pourrez récolter vos myrtilles en été, à partir de juillet jusqu’à août. La myrtille se cultive très bien en terre et en pot. À maturité, le myrtillier atteindra une hauteur de 1,5 à 2 mètres. Avant de planter plusieurs myrtilliers, veillez à bien les distancer d’environ 1 mètre les uns des autres.

Entretien du myrtillier :

L’entretien du myrtillier n’est pas très compliqué. Vous devrez ajouter un paillage d’écorces de résineux au pied de votre arbuste, pour bien conserver l‘humidité et acidifier le sol.
Tous les ans à la fin de l’hiver, vous pourrez également ajouter un engrais spécial plantes de terre de bruyère. En été et par temps sec, il faudra arroser fréquemment votre myrtillier. Utilisez une eau de pluie pour l’arrosage, car moins calcaire. Pour un myrtiller en pot, l’arrosage devra être plus fréquent.

Plantation du myrtillier

Plantez votre myrtillier en au début de l’automne, de fin septembre, jusqu’à novembre. À cette période, les contions climatiques sont encore chaudes. Le myrtillier aura besoin d’être planté dans une terre acide. Le pH devra être compris entre 4 et 5,5. Vous pouvez réaliser le mélange suivant : 2/3 terre de bruyère et 1/3 terreau universel. La terre de bruyère apportera de l’acidité, et le terreau de la souplesse et un meilleur drainage.
L’exposition du myrtillier doit être au soleil ou à la mi-ombre, sous le soleil d’après-midi.

Pour planter le myrtillier :

– Creusez un trou d’environ 50 cm de largeur, et 50 cm de profondeur.
– Déposez un fumier ou un compost mature au fond du trou.
– Mélangez le compost au fond avec un peu de terre
– Sortez votre myrtillier de son pot, démêlez délicatement les racines et trempez la motte dans l’eau 1 minute.
– Déposez le myrtillier dans le trou de manière à ce que le haut de la motte arrive à la surface de la terre.
– Rebouchez ensuite le trou avec votre mélange, puis tassez la terre
– Arrosez abondamment votre terre.
Dans le cas d’une culture en sol calcaire, nous conseillons d’opter pour un plantation en pot. Nous y reviendrons juste après. Si vous tenez à le planter en terre, creusez un trou d’1 mètre cube puis tapissez les surfaces du trou avec du géotextile pour l’isoler du calcaire.

Myrtillier en pot

Pour cultiver un myrtillier en pot, choisissez un pot de 60 cm de diamètre minimum, et de 40 cm de haut.
Déposez des billes d’argile au fond du pot pour augmenter le drainage. Remplissez le pot de terre de bruyère. Ajoutez-y 1/10 de compost ou de terreau universel pour apporter de l’engrais.
Arrosez-le abondamment.
Le myrtillier en pot n’aura pas besoin d’être rentré en intérieur l’hiver.

Taille du myrtillier

Le myrtillier aura besoin que d’une taille de nettoyage. Elle consistera à l’éclaircir pour augmenter son exposition au soleil et améliorer la pollinisation.
Pour se faire, supprimez les bois morts à leur base. Il n’aura pas besoin d’une taille fructifère.

Bouturage du myrtillier

Il existe deux façon de bouturer le myrtillier :

La bouture sur rameau lignifié de plus de 2 ans :

Effectuez ce bouturage en hiver, pendant le repos végétatif du myrtillier
– Coupez un rameau de 20 cm issu d’un bois de l’année dernière.
– Le diamètre de la tige doit être équivalent à celui d’un stylo.
– Taillez en pointe la base de la tige avec un couteau, en enlevant l’écorce.
– Trempez cette pointe dans une hormone de bouture.
– Plantez vos boutures dans de la tourbe (60%) et du sable (40%).

Après avoir fait le bouturage de votre myrtillier :
– Disposez vos boutures dans une zone chaude et lumineuse
– Vous repiquerez vos boutures dans un contenant plus grand au printemps
– Cultivez-les en serres.
– Si vos jeunes myrtilliers sont bien développés, vous pourrez les planter l’automne suivant. Si non, attendez l’année suivante.

Bouture sur rameau herbacé :

Cette bouture de myrtillier s’effectue en juin.
– Coupez un jeune rameau de 25 cm issue des branches hautes en hauteur de votre myrtillier.
– Mélangez 50% de terre de jardin et 50% de sable.
– Remplissez des petits pots de 20 cm de diamètre avec votre terreau.
– Plantez 4 boutures de myrtillier par pots en les orientant légèrement vers l’extérieur.
– Exposez vos boutures au nord et veillez à garder la terre humide.