Mon Panier

Le spécialiste Français des arbres fruitiers.

planter un myrtillier

Planter un myrtillier

Les myrtilles dodues et juteuses ne sont pas seulement délicieuses. Elles sont riches en nutriments, en antioxydants, en fibres et en vitamines. Heureusement, les myrtilles sont faciles à cultiver, à moins d’avoir un sol de bonne qualité.

Saviez-vous que la myrtille moderne est une invention du XXe siècle ? Avant les années 1900, la seule façon d’apprécier ces plantes originaires d’Amérique du Nord était de les trouver dans la nature. Puis, les scientifiques ont commencé à percer les secrets de la culture des myrtilles, et nous sommes aujourd’hui bien heureux qu’ils l’aient fait.

Apparentés aux rhododendrons et aux azalées, les myrtilliers ne sont pas seulement une excellente plante à fruits, mais aussi un ajout attrayant à votre paysage, avec un feuillage écarlate à l’automne et des fleurs printanières blanc crème en forme de cloche.
De plus, les myrtilles sont l’un des super aliments de la nature, regorgeant de nutriments essentiels, de minéraux et de polyphénols bénéfiques pour la santé.
Découvrez maintenant comment réussir la plantation du myrtillier dans votre jardin.

Les types de myrtilliers

Il existe quatre types de myrtilles : la myrtille arbustive, la myrtille naine, la myrtille hybride demi-haute et la myrtille à œil de lapin.

Le myrtillier le plus couramment planté est l’arbustive. La plupart de la sélection de myrtilles s’est concentrée sur cette espèce, de sorte qu’il existe de nombreuses variétés dont la résistance au froid, la saison des fruits, la taille et la saveur varient considérablement.

Quand planter un myrtillier ?

Les myrtilles peuvent être plantées au printemps ou également à l’automne dans toutes les régions sauf les plus froides. Dans les zones aux hiver rudes et gelées précoces, il est préférable d’attendre le début ou le milieu du printemps pour planter.
S’ils sont disponibles, les plants de 1 à 3 ans sont un bon choix (40 à 60 cm de hauteur). Ils peuvent être achetés en conteneurs ou à racines nues. Dans les deux cas, veillez à les acheter auprès d’une pépinière ou sur notre site internet.

Choisir est préparer le plantation

myrtillier planté en terre

Où planter le myrtillier ?

Choisissez un endroit ensoleillé et abrité du vent. Bien que les myrtilles tolèrent l’ombre, on obtient de meilleures récoltes au soleil. En même temps, ils ne doivent pas être exposés à des vents violents et desséchants.
Ne plantez pas les myrtilles trop près des arbres, car non seulement ces derniers bloquent la lumière du soleil, mais ils aspirent également l’humidité du sol.
Si vous plantez plusieurs pieds de myrtille, il est préférable de les planter en un seul endroit plutôt que de les éparpiller dans votre jardin. Cela permettra d’augmenter la production et la qualité des baies.
Le myrtillier est une plante à racines peu profondes. Elle a donc besoin d’un sol qui retient l’humidité, mais qui se draine bien et ne reste pas humide. Ne plantez pas de myrtilliers dans des zones où le sol est lourd, argileux et détrempé.

Le sol

Les myrtilles prospèrent dans un sol acide. Le pH du sol devrait idéalement se situer entre 4,0 et 5,0 ; un sol qui n’est pas assez acide retardera la croissance. On peut acidifier le sol en y mélangeant une petite quantité de soufre granulé plusieurs mois avant la plantation. La mousse de tourbe, ainsi que l’écorce ou les aiguilles de pin, sont également de bons ajouts qui aideront à acidifier votre sol. Un autre solution est de rajouter de la terre de bruyère (pH 4,5) à votre terre de jardin.
Mélangez la matière organique au sol avant de planter vos myrtilles.

Espacement des myrtilliers

rangée de myrtillier

Les myrtilliers ont tendance à ne pas atteindre des hauteurs trop importante, environ 1,4 à 1,6 mètres, ce qui est très gérable. Assurez-vous de planter les buissons à environ 90 à 110 cm de distance, car ils deviendront de belles plantes touffues et auront besoin d’espace.

Comment planter des myrtilles en terre ?

  • Creusez des trous d’environ 50 cm de profondeur et 45 cm de largeur (ou environ deux fois plus large et deux fois plus profond que la motte de la plante).
  • Espacer les buissons de 110 cm entre eux dans une rangée, avec au moins 2 mètres entre les rangées.
  • Préparer un mélange de plantation composé de deux parts de terreau et d’une part de terreau de feuilles de chêne, de mousse de tourbe, de sciure de bois vieillie ou de compost, et placer une couche de ce mélange au fond du trou.
  • Placer le buisson dans le trou avec la motte juste sous la surface et ses racines étalées. Bien tasser le trou avec de la terre.
  • Appliquez de l’engrais un mois après la plantation, et non au moment de la plantation. Appliquez 15 g d’un engrais 10-10-10 en une bande autour de la plante, à 15 à 30 cm de la couronne.

Conseil : Veillez à ne pas les planter trop profondément. La motte de racines doit se trouver juste sous la surface (un quart à un demi-pouce).

Peut-on cultiver des myrtilliers en pot ?

Oui vous le pouvez parfaitement. En fait, les myrtilliers cultivés dans des contenants sont plus faciles à protéger des oiseaux et autres bestioles, plus résistants aux maladies, faciles à récolter et faciles à déplacer si nécessaire. De plus, si vous vivez dans une région sans sol acide, la culture du myrtillier en pot vous permet d’adapter le pH du sol spécifiquement pour elles.

Plantation en pot étape par étape :

  • Utilisez un grand récipient avec des trous de drainage.
  • Utilisez un mélange de rempotage conçu pour les plantes qui aiment les acides, comme les azalées ou les rhododendrons, ou mélangez un sol sableux avec de la tourbe (ou terre de bruyère) et du compost.
  • Plantez le buisson dans le récipient et arrosez-le bien.
  • Ajoutez du paillis sur le dessus du sol pour conserver l’humidité.
  • Placez le pot dans un endroit ensoleillé.
  • Maintenez le sol humide.

Dans les régions du nord, faites passer l’hiver au conteneur de myrtilles dans un endroit protégé ou couvrez le conteneur de paille ou enveloppez-le dans une toile de jute.

Variétés pour une culture en pot

  • Myrtillier Pink Lemonade® : Les myrtilles roses contiennent des gènes de myrtilles à œil de lapin (un standard dans le Sud chaud). Ces baies roses peuvent être plantées dans presque tous les climats.
  • Myrtillier Legacy : Une autre variété rose pleine d’antioxydants et plus sucrée que les myrtilles bleues.
  • Myrtillier Blue Crop : Certainement la myrtille la plus connue du monde. Elle se cultive facilement et est bien adaptée à une culture en pot.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en France Métropolitaine

Effectuée en 48h à 72h.

Fraicheur des Fruitiers

Nous garantissons la fraicheur de nos fruitiers à la récéption.

Fruitiers 100% Français

Tous nos fruitiers sont cultivés avec passion en France.

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa