Affichage de 1–32 sur 33 résultats

Affichage de 1–32 sur 33 résultats

Cultiver un pied de vigne :

La vigne est véritablement enracinée dans le patrimoine français, notamment pour sa culture dans la quasi totalité des régions de France. Son fruit, le raisin, est un véritable monument de la culture française, notamment pour son utilisation bien connue pour le vin. La vigne atteint à maturité une hauteur de 5 mètres. Sa croissance est très rapide. Chaque année, la vigne peut prendre 60 cm de haut. Les pieds de vigne se cultive dans tous types de sol. Mais pour les viticulteurs et les passionnés, un raisin issu d’un sol calcaire, n’aura pas les mêmes saveurs qu’une vigne plantée dans un sol acide. 

À partir du moi de mars et jusqu’en juin, les fleurs de vigne apparaissent. Les récoltes des premières grappes de raisin commenceront en août, jusqu’en octobre. Vous pourrez cultiver aisément des vignes de raisins rouges, blanc ou rosé, dans votre jardin.

Plantation d’une vigne

La vigne n’est pas du tout capricieuse. Elle se plaira à merveille dans une terre neutre. Il est cependant important d’assurer une bon drainage de l’eau. Pour se faire, vous pouvez former un substrat caillouteux, en mélange votre terre de jardin avec des cailloux et/ou de la pouzzolane.

La meilleur période de plantation de la vigne est l’hiver, lors de sa période de repos végétatif. Evitez tout de même de planter une vigne en période de gel.

La vigne jouit d’une grande rusticité. Elle supporte très bien la chaleur et le froid. 

Plantez votre vigne en plein soleil. Dans les zones froides de France, choisissez une zone chaude de votre jardin, proche d’un mur sombre par exemple. Pour bien évacuer l’eau de pluie, vous pourrez la planter en pente. C’est un vrai plus pour limiter l’eau stagnante, qu’elle déteste tant.

Pour planter une vigne, voici quelques conseils :

  • Creusez une trou une fois et demi plus profond que la motte
  • Déposez une surface drainante au fond du trou (billes d’argile, pouzzolane …) et recouvrez-la d’une bonne épaisseur de terre.
  • Déposez le plant dans le trou, et vérifiez que le pied de vigne soit recouvert de 4-5 cm de terre.
  • Rebouchez les trous avec votre terre.
  • Arrosez délicatement votre vigne.

Vigne en pot

Vous pouvez très bien cultiver une vigne en pot. 

  • Choisissez un contenant d’une trentaine de litres minimum. Le pot devra être troué au fond pour bien évacuer l’eau.
  • Déposez une couche de pouzzolane au fond du pot et recouvrez-la d’un peu de terre.
  • Déposez la vigne dans le pot. 
  • Remplissez le pot avec un mélange de terre et de petits cailloux.

Entretien de la vigne

L’entretient d’une vigne, hormis la taille, est très succinct. Limitez l’apport en engrais, pour avoir une vigne productive. C’est paradoxale, mais ça marche.

Par temps sec, arrosez légèrement votre vigne, sans l’inonder. Il ne faut pas que ses racines baignent dans l’eau stagnante.

Maladies de la vigne

La vigne est sujette à certaine maladie. Voici les 2 plus connues :

  • La première maladie est le mildiou. Il se caractérise par des taches brunes sur les feuilles de la vigne. Pour lutter contre ce champignon, pulvérisez une bouillie bordelaise toutes les 2 semaines, au printemps et en automne. Vous pouvez également utiliser un solution à base de bicarbonate (1 cuillère à soupe pour 1 litre d’eau).
  • La second maladie de la vigne est l’oïdium. Il est identifiable par un voile blanchâtre sur les feuilles de vigne. Pour lutter contre cette maladie, pulvérisez régulièrement un mélange de lait et d’eau (1L de lait pour 9L d’eau). Faites cela jusqu’à disparition du champignon.

Taille de la vigne

La taille de la vigne est un processus complexe, mais nécéssaire. Un fois compris, tailler une vigne devient un jeu d’enfant. Dans cette partie, nous allons uniquement vous expliquer les principes généraux.

La taille de la vigne doit se faire en période hivernale. En cette saison, le vigne est en repos végétatif. Le risque de perte de sève liée à la taille est donc réduit. 

  • La taille consiste à éliminer les bois mort dans une premier temps. Ils ne produiront plus aucun rameaux, mieux vaut les éliminer. Cette taille éclaircira votre vigne, et la seve se concentrera uniquement sur les branches productives.
  • Supprimer les tiges sur le vieux bois. Ils ne produiront aucun raisin également.
  • Taillez les bois d’un an à 3 yeux. Ce sont ces branches de la vigne qui produiront le raisin.